[NC-18] Les Vampires ont prit le dessus sur le monde, les humains ne peuvent plus que se soumettre...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMar 27 Avr - 22:10

Une... deux... trois... petites gouttes s'écrasèrent sur le sol aux pieds de ce jeune homme de 25 ans dont on tirait les chaines pour le remettre sur ses jambes. Les bras tendus, il était attaché en position levée car les clients n'allaient pas tarder à arriver pour examiner la marchandise, et il fallait qu'ils soient exposés facilement aux regards. Et Toshiya, les jambes tremblantes, n'échappait pas à la règle. On lui jeta un seau d'eau pour le dépoussiérer un peu, avant de lui ébouriffer les cheveux pour dégager un peu son visage et l'observer attentivement.

- Celui là j'te parie qu'il partira avant une semaine.
- Mouai... ça fait déjà trois jours qu'il est là.
- Patience ...

Le vampire glissa sa main sur la joue de Toshiya qui recula vivement son visage, tant bien que mal puisqu'il était enchaîné. De voir qu'il pleurait fit rire les deux vendeurs qui s'éloignèrent pour s'occuper des autres esclaves, le laissant à son désespoir.
Deux ans de liberté, et voila qu'il retombait dans ce cauchemar horrible. Non... il ne voulait pas que ça recommence, il ne voulait pas revivre ça. Inlassablement, il murmurait : « tuez moi... par pitié... tuez moi... tuez moi... tuez moi...» Mais les vampires lui riaient au nez, car plus il demandait et moins il risquait d'être exaucé... Un mortel réclamant la mort, c'était tellement plus amusant qu'un mortel acceptant sa condition ... car on pouvait toujours le manipuler et lui faire croire qu'il aurait ce qu'il voudrait, et au dernier moment, lui laisser assez de force pour qu'il ne décède pas... pas encore.
Voila ce qui arrivait à Toshiya. Il était là, ni vivant ni mort, mais ne souhaitant qu'une chose, que sa vie s'arrête, qu'aucun vampire ne l'achète, qu'on le laisse mourir sur ce marché malodorant ...

Mais il avait beau supplier, la situation ne s'améliorait pas. Alors il commençait à se rebeller, mais dans ces cas là, c'était les coups qui pleuvaient, ce qui n'était pas mieux. A bout de force, il avait fini par se laisser aller à pleurer, et ce jour ci, il savait que les choses étaient loin d'arriver à leur terme ... tellement loin ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 28 Avr - 0:25

Notre cher Hizumi s'ennuyait aujourd'hui... Il y avait tellement rien à faire qu'il irait faire brûler une maison pour qu'il y ait un temps soit peu d'activité.
Nan... Sérieusement, il avait rien à faire et le Roi restait enfermé dans la salle du conseil, s'occupant des problèmes que les vampires avaient à lui rapporter, mais le connaissant un peu, Kamijo n'était pas vraiment du genre à se laisser amadouer et la plupart du temps, les plaignants ne sortaient pas vivant de cette salle. Hizumi s'en foutait, mais ce qu'il l'énervait, c'était plutôt le fait qu'il n'avait aucune activité pour combler un peu le vide qu'était sa vie.
Mais quand il voyait que tout allait bien, le vampire s'éclipsa discrètement, laissant la salle du conseille sans surveillance.

Sortant enfin de ce trou qu'était le chateau, Hizumi soupira fortement et partit se promener comme si de rien était. Un tas de pensées se bousculaient dans sa tête, ne sachant pas vraiment laquelle suivre. S'énervant contre lui même, il trancha de lui-même. De ce fait, le vampire prit la direction du marché noir. Au mois, là il ne s'ennuirait pas et pourrait faire quelques achats pas trop important pour faire passer le temps.
Le pas trainant et nonchalant, Hizumi parcourait les étales, s'arrêtant devant ce qu'il l'intéressait avant que des rires et des bruits de chaines n'attirent son attention.
Tournant la tête pour voir ce qu'il se passait, Hizumi tombait sur ce qui était du trafic d'esclaves... En général, les humains étaient vendus moins cher ici qu'à la boutique et il fallait avouer que l'humain que les deux vampires venaient d'exposer intéressait grandement Hizu, qui ne perdit pas trop de temps pour se rendre sur l'autre côté du marché pour discuter avec les deux vampires.

Regardant le jeune homme attaché, Hizumi discutait de ses particularités et même du prix, cherchant à acquérir celui-ci à un prix plus réduit. Le vampire était tout de même très persuasif et les deux autres cédèrent l'humain à moitié prix. Dans ces cas là, Hizu dit tout simplement:

"- Je l'achète..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 28 Avr - 0:52

A demi conscient, Toshiya n'écoutait pas vraiment les discussions qui se tenaient à son sujet par les éventuels clients que sa personne intéressaient. Il y en eu plusieurs qui passèrent mais furent chaque fois dissuader par le prix. "On ne va pas payer si chair pour un gamin qui tient à peine sur ses jambes", "il est docile au moins ? sinon on peut très bien en trouver en ville des beaux comme ça".
Certes, le physique du petit brun avait fait monter son prix plus haut que la plupart des autres marchandises du marché noir. Mais bon, fallait bien que la maison rentabilise l'investissement aussi, non ? Non, ce n'était pas un investissement si énorme en plus, puisque de toute façon, il ne mangeait rien, et n'avait rien couté de plus que les chaines qui servaient à le maintenir debout ...

Ainsi l'heure tournait et aucun client ne voulait payer le prix demandé, mais les marchands arrivaient encore à tenir tête, jusqu'à ce qu'arrive un vampire bien plus doué en persuasion que ne l'avaient été tout les autres. Après de longues explications au sujet de l'arrivé du brun sur leurs étals, jusqu'à dire pourquoi il versait des larmes silencieuses comme une veuve, ils finirent par le céder à moitié prix, réalisant que de toute façon, personne d'autre ne voudrait d'un tel garçon pour plus cher que ça. Au moins, ça en ferait un de moins à nourrir et abreuver.

- Adjugé ! Au fait, il n'a pas mangé depuis trois jours. J'espère que vous aurez plus de succès que nous parce que c't'une vraie tête de mule.

A se laisser mourir comme ça, tout ce qu'avait gagné Toshiya c'était des coups et des morceaux de pains enfoncés de force dans sa bouche. Eh oui, parce que le maintenir en vie jusqu'à le vendre, c'était aussi ça, le business !

On retira les chaines qui le maintenait encore en place, et n'ayant même pas entendu qu'on était là pour l'acheter, Toshiya n'eut pas le temps de réagir qu'il se retrouva à genoux au sol. L'un des marchands le releva, passant des menottes à ses mains ainsi qu'une chaine entre les deux qu'il donna à son nouveau propriétaire et maître.
Reniflant doucement, le petit brun s'essuya les yeux d'un revers de manche de son pull rayé et déchiré. Puis il daigna enfin poser le regard sur celui qui avait oser le sortir de sa torpeur...


- Vous allez me tuer ..?

Il aurait tellement aimé une réponse positive à cette question ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 28 Avr - 2:03

Hizumi était loin de se douter de l'investiment qu'il allait faire en allant se promener au marché noir. D'ordinaire, la plupart des produit qu'on y trouvait était vendu illégalement, mais sur l'île d'Hateshinai, tout était permi et le vampire s'en rendait toujours compte quand il foulait le sol de celui-ci.
Le châtain arpentait donc les étals sans vraiment chercher quelques choses, avant que des voix n'attirent, son attention. Et c'est là qu'il vit ce beau jeune homme brun, attaché de façon plutôt singulière, laissant voir son visage. Hizumi avait été hypnotisé par son visage... Certes... Il était sale... Mais tellement beau.

Bien vite, Hizumi s'intéressa au jeune homme, cherchant ainsi à marchander le prix avec les deux vampires, propriétaires des esclaves exposés. Après de longues minutes de négociations, le châtain finit par obtenir ce qu'il voulait et ce, à moitié prix. Encore mieux non!? En tout cas, les deux vampires avaient été dur en affaires, mais ils avaient fini pas comprendre qu'il ne vendrait jamais cet humain à ce prix élevé. Certes, il était beau, mais tenait à peine debout et semblait avoir la peau sur les os.
En tout les cas, c'est ce qu'il vit quand celui-ci fut détaché attérissant à genoux devant lui. Hizumi paya ce qu'il devait au deux vampire avant que l'un d'eux ne vienne le lui mettre entre les mains. Celui-ci lui conseilla d'ailleurs de le nourrir en rentrant chez lui.

Hizumi soutenait son désormais esclave, avant que celui-ci ne se mette à marmonner quelques mots qu'il ne comprenait pas vraiment. Pourquoi le tuerait-il alors qu'il venait de l'acheter...? En tout les cas, il lui répondit de manière plutôt insensible:

"- Non, je ne te tuerais pas... On rentre à la maison..."

Sur ce, le vampire se mit en route vers le chateau, trainant le brun avec lui, marchant au rythme de l'humain pour ne pas le fatiguer davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 28 Avr - 2:35

La position de ses bras maintenus en l'air pour le faire tenir debout durant tout une journée avait donné à Toshiya d'atroces courbatures dans tout le dos, et maintenant qu'il était détaché et tenait sur ses jambes, celles-ci faisaient plutôt la tête, portant avec difficulté le poids du garçon qui ne devait pourtant pas dépasser les 45kg.
Chaque pas était un défi pour le brun qui pourtant ne disait rien, gardant le silence en espérant qu'il finirait par s'effondrer et se briser tout les os du corps. Ça aurait été une si belle excuse pour qu'on le mette enfin à mort ... Non ?

L'inconvénient c'est que même s'il n'avait plus la volonté de vivre, et qu'il ne faisait rien pour se rendre plus fort, Toshiya avait hérité de sa famille d'une génétique vraiment résistante et d'un sang particulièrement nourrissant qui se suffisait presque à lui même pour faire marcher un minimum le corps en manque de nourriture. Alors Toshiya pouvait bien faire ce qu'il voulait, tant qu'on ne le plantait pas, qu'on ne lui coupait pas la tête, qu'on ne le noyait pas, il résistait.
Le brun avançait en silence, avec difficulté et trébuchant par instant, mais il ne se plaignait pas. Il n'en avait pas vraiment la force en fait. Avec un léger soupire, il avait levé les yeux vers le ciel en entendant la réponse de son acheteur. Il ne mourrait pas... il "rentrait". C'était finit, il ne verrait plus la lumière du jour pour combien d'années encore ..? Il redoutait tellement de revivre ce qu'il avait déjà connu par le passé...

Fermant les yeux en se laissant conduire par la chaine qui le tirait inlassablement en avant, Toshiya revivait quelques passages de sa "vie précédente", durant laquelle il avait servi de défouloir à de nombreux vampires, n'ayant pas un seul maître fixe, mais tout un clan à lui passer dessus. Il frissonna et trébucha. S'effondrant sur le côté de la route, il laissa à nouveau couler quelques larmes, mais sans aucun sanglot.


- Maître.

Il s'essuya rapidement le visage d'un revers de manche en essayant tant bien que mal de se relever.

- Je ne serai pas partagé... avec d'autres vampires ..?

S'il pouvait obtenir ne serait-ce qu'une maigre consolation, c'était toujours bon à prendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 28 Avr - 11:31

Hizumi venait d'acquérir son premier esclace et il espérait que celui-ci ne fasse pas de conneries et que, par inadvertance, il finirait pas lui briser le cou où lui sucer intégralement le sang. Mais pour le moment, le vampire ne savait pas trop comment se comporter avec le brun qui semblait tellement fragile. A tout instant, l'immortel avait peur que celui-ci ne se rompe le cou en tombant. Ce n'était pas ce qu'il voulait et c'était pour cette raison que Hizu marchait au rythme de son humain.
Puis, il ne savait pour quelle raison, le brun trébucha et s'étala de tout son long sur le sol, laissant des larmes couler. Qu'avait-il...? Ca il n'en savait rien et Hizumi n'avait pas envie de savoir. Il considérait que le vampire lui donnait une nouvelle vie. Peut-être en tant qu'esclave, mais si il se comportait bien, Hizumi n'avait aucune raison de se montrer violent avec lui.

Le vampire baissa son regard tandis que le jeune homme l'interpellait, lui posant une questions des plus singulières. Hizu le regarda d'abord de haut, ne comprenant pas vraiment ce qu'il entendait avec cette question, puis il le vit essuyez l'eau qui sortait de ses yeux avant qu'il n'essaye de se relever sans grand succès. En pleine rue, le châtain se baissa à sa hauteur, le fixant toujours de son regard. Restant dans un premier temps silencieux, l'immortel regardait; analysait le visage suppliant du brun avant de poser sa main sur sa joue, essyant le reste d'eau avec son pousse:

"- Pourquoi voudrais-tu que je te partage avec un autres...?"

Demanda doucement le châtain, toujours son regard dans le sien. C'est vrai... Il était à lui et pas à un autre. Il l'avait acheté pour lui, pour qu'il lui tienne compagnie à lui et pas à un autre...
Non... En définitive, Hizumi ne comprenait pas sa question...
Puis, il ajouta:

"- Tu sais... Tu m'appartiens désormais et il n'est pas question qu'un autre que moi te touche. Je suis bien trop possessif pour ça..."

Ce qui était totalement vrai. Ses yeux jaunes quittèrent enfin le regard noir de son esclave, avant qu'il ne l'aide à se relever pour qu'ils puissent enfin rentrer à la maison. Il fallait bien qu'il l'installe et le nourrisse un peu. Parce que ce pauvre garçon ne devait peser que 20 kgs tout mouillé.

"- Allez... On y va."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 28 Avr - 16:51

Au sol, Toshiya n'avait pas réussi à se remettre complètement debout. Ses jambes refusaient de le porter mais il ne s'en inquiétait pas. Il allait souffler quelques secondes et retenter dans un instant, et puis cette fois ça marcherait.
Les yeux embués par les larmes mal essuyées par la manche de son pull, il observait la haute silhouette de son nouveau maître qui le regardait, visiblement sans comprendre la raison de sa question. Le brun le vit se baisser à sa hauteur, et un peu effrayé, il eut un mouvement de recul ponctué par le bruit de ses chaines en le voyant approcher la main de son visage.
Toshiya ferma les yeux, apeuré, mais le vampire ne faisait qu'essuyer ce qu'il restait d'eau sur ses joues sales. Les traces des larmes s'étaient marquées sur ses joues noircies par une toilette précaire à laquelle il avait à peine eu droit sur le marché aux esclaves.

Il rouvrit les yeux, écoutant la réponse du vampire au regard dur et froid. Pourquoi ? Et bien parce que d'autres ne s'étaient pas gênés pour le faire avant lui, alors, pourquoi pas ? S'il avait été en état de recevoir des coups, car il en aurait reçu, Toshiya ne se serait pas gêné pour donner cette réponse effrontée. Mais il se sentait bien trop faible pour risquer de se faire battre et préféra rester silencieux, écoutant la suite des paroles de son maître dont il ignorait encore le nom, de même que lui, ignorait le sien.

Possessif ... Le brun frissonna. Il était redevenu la "propriété" de quelqu'un. L'esclave... il devrait obéir, se plier, souffrir en silence ? Il n'en avait pas envie... tellement pas. Mais en même temps, il ne se ferait pas tuer, personne n'avait jamais accepté d'abréger ses souffrances et il se doutait bien que cet homme là n'avait certainement pas payé pour le tuer dans l'heure suivante... Et bien, ça ne poserait pas trop de problèmes, quand il serait en état, il lui montrerait quel mauvais choix il avait fait en le prenant lui ...


- Vous n'êtes pas mon premier maître. Je me demandais, c'est tout.

Le regard noir de Toshiya ne quittait pas celui de son vampire de maître, même quand celui ci l'aida à se relever avec autant de facilité que s'il avait soulevé un brin de paille ... L'humain se remit en marche aux côtés d'Hizumi, assez pressé d'être arrivé pour pouvoir enfin se reposer et reprendre des forces. Il rêvait également d'être lavé et débarrassé de cette affreuse odeur de sang et de terre dont il ne pouvait se séparer depuis qu'il avait été ramassé au camp des rebelles. Mais il ne se faisait pas trop d'illusions.

Il ne savait pas s'il pouvait se permettre de demander si c'était encore loin ou pas, alors il continuait à marcher en silence près de son acheteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeJeu 29 Avr - 0:19

Toshiya était son premier esclave, et il devait avouer qu'il avait, pour sa part, bien choisi le spécimen. Bref... Avoir un humain à prix réduit cachait forcément quelque chose... Enfin... Hizumi verrait bien en temps et en heure, et puis le vampire avait toujours de quoi dissuader les actes de rébellion de son esclave... Il l'espèrait en tout cas. Mais pour le moment, il s'occupait de ramener son esclave à bon port, de sorte à ne pas trop le fatigué sur le chemin.
Pourtant, le brun venait de trébucher près de lui, s'étalant au sol, laissant de silencieuses larmes couler le long de ses joues. Peu après, Hizu se baissa à son niveau, alors que l'humain reculait devant lui. Le vampire arrêta sa main, le laissant s'arrêter avant qu'il puisse poser sa main sur sa joue.
La discussion suivait son court, Hizumi faisant bien comprendre au jeune homme qu'il ne le laisserait pas à un autre, ou qu'il lui cèderait quoique ce soit. Peu de temps après, Hizu aida son jeune esclave à se relever, histoire de rentrer au plus vite à la maison, parce que le vampire pourrait plus rester sous le soleil encore très longtemps. N'oublions pas qu'il n'a le droit qu'à trois heures sous celui-ci. En tout les cas, il avait sa réponse à ses questions: Hizumi n'était pas le seul maitre qu'avait eu le brun.

Reprenant donc le chemin jusqu'à la maison, le vampire pressa un peu le pas, supportant le poids plume de son esclave pour qu'ils puissent enfin se mettre à l'abrit. Et une fois chose faite, il alla lâcher le brun sur son lit pour qu'il se repose un peu.
Hizumi soupirait d'aise d'avoir enfin retrouvé la fraicheur de ses appartements, allant s'avachir dans l'un de ses fauteuils, observant son esclave de là où il était. Et c'était seulement maintenant que le vampire se rendait compte qu'il ne connaissait pas le nom de l'humain qui partagerais maintenant son habitation.

"- Au fait... C'est quoi ton nom...?"

Lâcha tout simplement Hizumi, regardant toujours le jeune homme devant lui. Et le spectacle qu'il voyait était plutôt pitoyable... Ce pauvre garçon avait pas fait de toilette depuis des lustres...
Cependant, il ne savait pas si c'était sage de lâcher l'humain dans l'appartement sans qu'il ne connaisse un peu le personnage, mais bon, il pourrait toujours surveiller. Il en était sûr, la vue ne serait pas désagréable...
En tout les cas, il attendait sa réponse, se reposant tranquillement, observant le grand brun sans arrêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeJeu 29 Avr - 2:54

Toshiya était fatigué, a bout de forces et chaque pas l'épuisait de plus en plus. Il avait pu tenir longtemps au marché sans manger car il n'avait pas d'autre effort à faire que de se laisser porter par les chaines, mais à présent il fallait qu'il avance, et c'était une véritable torture pour son corps tout entier.
Les menottes à ses poignets lui semblait peser une tonne, et ses jambes étaient si lourdes... et si tremblantes. Sa vue commençait à décliner à cause de la faim, et son esprit à divaguer ailleurs, oubliant presque où il allait et avec qui il était.

Finalement il tombait presque inconscient lorsque le vampire l'aida afin qu'ils avancent au plus vite jusqu'à sa demeure, puisqu'il devait sûrement commencer à faiblir lui aussi sous les rayons du soleil, même couchant. Il se laissa porter jusqu'à sentir sous lui la mollesse d'un matelas... Toshiya rouvrit doucement les yeux, se rendant compte qu'ils étaient arrivés, et qu'il était déposé sur un lit alors que, quelques pas plus loin dans un fauteuil, son maître s'était avachis.
Il ne fit pas un geste pour se redresser, bien trop surpris de trouver le confort d'un lit sous son corps totalement meurtri. Il se doutait bien que ce repos serait de courte durée, alors pour le moment, il souhaitait en profiter encore un peu.

Sentant son regard vif et inquiétant sur lui, le jeune brun tourna les yeux vers ses mains menottées, écoutant ce qu'avait à demander le vampire. Il prendrait son temps pour répondre, car pour une fois qu'on lui demandait son nom, il trouvait ça bien trop étrange pour le donner si facilement.


- Qu'est ce que ça peut vous faire ...

Toshiya ferma les yeux. Il se sentait mal, la faim lui tordant les entrailles, la saleté lui démangeant chaque parcelle de peau. Il voulait mourir. Il en était si proche...

- Qu'attendez vous de moi ..?

Pourquoi l'avait il acheter ? Certainement pas pour le boire, les vampires pouvaient chasser pour ça... En faire un chien ? Un serviteur ? Un jouet ? Peut être qu'un vampire comme lui avait besoin de divertissement ? Et bien il ne serait pas gâté avec Toshiya ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeJeu 29 Avr - 15:50

Le soleil affaiblissait aussi le vampire et il était impératif pour lui de rentrer le plus rapidement à la maison pour s'abriter de cette chaleur. Portant pratiquement l'humain pour presser le pas, celui-ci alla ensuite l'étaler sur son propre lit pour qu'il puisse se détendre un peu. Bah... Après tout, il ne savait pas vraiment comment faire avec lui, donc bon, il fallait bien qu'il tente des trucs pour tester le tout.

Dans un premier temps, Hizumi se contentait de l'observer. Certes, c'était pas très cool, mais pourquoi pas après tout, sachant que le vampire ne le connaissait tout simplement pas, alors analyser ses réactions ou autres faits et gestes, n'était pas une si mauvaise idée dans le fond.
En tout les cas, de nouveaux mots passaient les lèvres du vampire, cherchant à connaitre le nim de son esclave. Il n'avait pas l'intention de passer le reste de sa vie avec lui sans qu'il ne le connaisse. Mais déjà, rien qu'avec ça, l'humain trouvait déjà quelque chose à redire à ça. Fronçant légèrement les sourcils, Hizu se redressa dans son fauteuil, tandis que le petit humain se permettait encore d'ouvrir la bouche, posant des questions auxquelles il n'avait pas de réponses immédiates, mais si il continuait de cette manière, effectivement, quelques idées pourraient bien défiler dans sa tête.

Pas pour le moment, Hizumi ne voulait pas le tuer tout de suite, c'était pas vraiment dans ce but là qu'il l'avait acheté, bien qu'à la longue, il finirait par se demander pourquoi il l'avait fait.
Quel petit ingrat...
Si il continuait comme ça, le vampire finirait par lui prélever du sang et il savait que pour le moment, l'anémie n'était pas ce qu'il lui fallait. Aussi, d'un ton plus sec et cassant, Hizumi se contenta de répondre:

"- Ce que j'attends... C'est ton nom..."

Le "petit con" lui avait bruler la langue, mais pas la peine de faire démarrer la dispute maintenant, car si c'était le cas, il finirait par le tuer. Sachant sa patience très petite, il était facile pour lui de perdre le contrôle de lui-même et encore une fois, il n'en était pas question. C'était pas cet humain qui allait dicter sa loi sous son propre toit...
Et puis quoi encore !!?
Bref... Il était patient pour le moment, mais ça n'allait pas durer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeJeu 29 Avr - 21:21

Pris de nouveaux vertiges, Toshiya gardait les yeux fermés en profitant d'être encore confortablement installé sur le lit. Il ne savait pas combien de temps le calme durerait, ni comme les choses se passeraient après, alors il voulait ancrer dans sa tête ce petit moment de répit ou ni la douleur dans son dos, ni la faim qui le tenaillait, ne viendrait le déranger.

Le seul soucis c'est qu'il avait beau être en plein malaise, le vampire exigeait une réponse à sa question, à savoir : comment il s'appelait. Ça faisait des années que Toshiya passait de main en main avec différents vampires et jamais aucun ne s'était soucié de savoir comment s'appelait le gamin qui leur servait de jouet ou d'animal de compagnie. Alors au fond, le brun ne s'était rappelé de son identité qu'une fois qu'il avait réussi à s'échapper et à se retrouver pour deux courtes années en compagnie d'humains comme lui certains ayant souffert, d'autres moins ... En tout cas, maintenant, le calvaire recommençait. Il ne connaissait pas encore Hizumi, mais ses pressentiments le trompaient rarement.


- ... Toshiya.

Le mortel soupira. C'était étrange de donner son nom comme ça... Après tout, puisqu'il était esclave, qu'est ce que ça pouvait bien lui faire au vampire, de savoir l'appellation que lui avait donné ses parents qu'un de ses frères de race avait tué ? Hein ..? Pourquoi ne lui choisissait-il tout simplement pas un nouveau nom ? Pff ...
Toshiya divaguait complètement. Il rouvrit les yeux, se laissant tomber sur le dos et tournant la tête vers son maître.


- J'ai tellement faim...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeJeu 29 Avr - 22:10

Un grognement passa la gorge du vampire en voyant que l'humain ne daignait pas répondre à sa question. Mais maintenant que c'était fait, Hizumi imprimait le nom de son esclave dans le coin de sa tête. Déjà, ça allait mal aller si il devait s'énerver pour obtenir quelque chose de lui. C'était pas croyable ça... Vraiment.
En tout les cas, il venait d'apprendre que ce charmant jeune homme portait le nom de Toshiya... On y arrive. Par la suite, le vampire resta muet, l'observant toujours un peu avant que le garçon ne se plaigne de la faim.
Voilà autre chose u_u
Mais bon, il allait pas non plus le laisser mourir de faim, ce n'était absolument pas son but, sachant qu'il venait tout juste de l'acheter. Soupirant, l'immortel leva ses fesses pour voir qu'il avait à manger pour les humains et en ouvrant son frigo, il avait rien de chez rien. S'éclipsant rapidement de son appartement, le vampire alla faire deux-trois courses, achetant le stricte nécessaire pour son esclave, en pensant qu'il y irait faire les courses avec lui le lendemain.

Hizumi posa la bouffe sur le lit, à côté de lui, tandis que le vampire redressait l'humain pour lui enlever ses menotes. Il n'en avait plus besoin ici de toute façon...

"- Mange! Et n'essaye pas de t'enfuir, tu n'irais pas loin..."

Durant ce temps... Hizumi partit faire un tour dans la salle de bain, faisant couler un bain pour que Toshiya puisse se laver parce que l'odeur qui se dégageait... Voilà quoi. Puis, en attendant que l'eau coule, le vampire revenait vers le brun, le surveillant toujours un peu. Pour le moment, il n'avait pas confiance et Hizumi continuerait à le fixer de ses yeux jaunes avant de murmurer:

"- Tu pourras aller te laver après"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeJeu 29 Avr - 23:28

Le vampire grogna alors que Toshiya prenait son temps pour répondre à sa question. Le jeune brun frémit légèrement. Son regard était déjà très impressionnant et en plus ce son... ça lui faisait vraiment peur. En entendant son nom, le vampire ne réagit pas du tout. Ca avait vraiment de quoi l'inquiéter ...
N'entendant rien, le mortel rouvrit les yeux pour regarder son maître et l'entendit soupirer avant de se lever pour disparaître ... peut être était-il partit chercher de quoi le nourrir ? Si c'était le cas, il accepterait de manger. Il sentait bien trop qu'il en avait besoin et mourir en une lente agonie ne l'attirait plus tellement.

Le vampire mit vraiment beaucoup de temps à revenir mais de toute façon lorsqu'il revint dans la pièce, Toshiya n'avait pas bougé d'un millimètre de sur le lit et s'endormait pratiquement quand il se sentit redressé ... Assez surpris, il se réveilla de ce fait presque aussitôt... C'était pour lui ôter ses menottes qu'il le relevait. Toshiya baissa doucement les yeux sur ses mains, ses poignets étaient sévèrement marqués par le sang et des écorchures causées par les chaines qu'il a porté depuis son enlèvement.


- Je ... ne compte pas m'enfuir.

Le brun baissa les yeux sur le repas qu'on lui avait apporté. Il s'installa à genoux, le derrière sur ses talons, et ouvrit la boite à bento qu'on lui proposait... Ca lui ferait du bien de manger, mais il savait déjà qu'il n'en pourrait plus au bout de deux bouchées... Ca faisait tellement longtemps qu'il ne mangeait plus normalement que son estomac devait avoir bien rétrécit...

- D'accord.

Se laver, c'était pareil, il en avait vraiment envie ... Sa propre odeur l'insupportait vraiment. Attrapant les baguettes d'une main tremblante, Toshiya ouvrit la boite et s'empara d'un morceau d'omelette avant de le porter à sa bouche et de le manger avec lenteur. Avalant avec difficulté, il prit ensuite un peu de riz, puis encore un peu, et il soupira. Il n'avait déjà plus faim... mais il continua à se forcer un peu jusqu'à manger la moitié de son repas.

- C'est bon... je peux aller me laver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 1 Mai - 0:52

Hizumi finirait par trouver son esclave bien ingrat avec lui... En même temps, il lui donnait ce qu'il voulait et même pas un "merci" en retour... C'était navrant, mais bon, on ne pouvait pas vraiment s'attendre à grand chose de ce genre d'invidu. Et puis Hizu était quand même une tête de mule quand il s'y mettait. En tout les cas, il voyait que Toshiya avait réellement faim et il préférait le faire manger que de perdre de l'argent... Pas qu'il soit près près de ses sous, mais bon, c'était rageant dans le fond, et le vampire ferait tout pour le maintenir en vie. Qu'il le veuille ou non.

Le vampire s'était réinstallé dans son fauteuil, observant inlassablement l'humain en train de manger. Puis, laissant la moitié de son repas, le brun se redressa, demandant la permission pour aller se laver. Entre temps, Hizu avait été couper l'eau du bain pour qu'il puisse entrer directement à l'intérieur: délicate attention non...? x)

"- Tu peux aller... Mais je t'ai toujours à l'oeil..."

Il le regarda passer devant lui, accédant à la salle de bain, à laquelle il referma la porte derrière lui. Peut-être lui laisserait-il un peu d'intimité, enfin... Pour un court instant en tout cas.
Bref... Durant ce temps, Hizumi rangea la nourriture de l'humain, ne gâchant pas pour qu'il en aie le lendemain matin, puis il prépara le lit. Avec tout ça, Hizumi en avait marre et s'était épuisé sous le soleil. Alors autant se reposer un peu, et puis Toshiya devrait en faire de même, car lui avait vraiment besoin de repos.
Mais voyant que l'humain tardait de trop, Hizumi se permit d'entrer dans la salle de bain pour le faire sortir:

"- Toshiya... Tu sors maintenant, tu es propre il me semble..."

Une fois les ordres donnés, il sortit de la salle de bain, avant de lui se préparer pour dormir. Pas qu'il ait besoin de grand chose, mais l'humain n'avait pas besoin de le voir à moitié pour le moment. Lui était prêt en 5 minutes, mais le brun trainait toujours dans la salle de bain et s'impatientant, il l'appela de la chambre:

"- TOSHIYA!!"

Il avait pas que ça à faire non plus u_u
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 1 Mai - 3:09

D'ordinaire Toshiya avait déjà un petit estomac mais avec la privation et les coups qu'il avait reçu, son appétit avait grandement diminué jusqu'à finir par disparaître avec ses tendances suicidaires. Seulement ce qu'il venait de comprendre, et il était peut être temps, c'est que le vampire qui venait de payer pour lui, quoi qu'il arrive n'allait certainement pas le laisser mourir après avoir dépenser de l'argent. Bon certes, il ne pouvait pas encore imaginer sur quel genre de cas il était tombé, mais il ne tarderait pas à le savoir.
Toshiya s'obligea donc à manger au moins la moitié de son repas pour être certain d'arriver à tenir sur ses jambes plus d'une demi journée. Son mal de crâne s'était également dissipé grâce à la nourriture et il se sentait globalement mieux.

Il finit par délaisser son repas et réclamer à son maître la permission de se laver. S'il y avait bien une chose que le brun détestait plus que de recevoir des ordres, c'était d'avoir à demander des permissions, mais il faudrait qu'il s'y fasse puisque comme il était esclave à nouveau, il n'aurait plus le droit de faire aucun choix ni d'entreprendre aucun acte par lui même. A présent sa vie dépendait de ce vampire, ainsi que la moindre de ses actions... ceci l'écœurait, c'est pourquoi il évitait à tout pris de croiser le regard du vampire.
Son autorisation tomba et Toshiya quitta le lit avec difficulté pour se rendre jusqu'à la salle de bain, écoutant d'une oreille distraite son maître qui lui rappelait qu'il l'avait à l'œil... et quel œil d'ailleurs, son regard était vraiment effrayant...

Une fois dans la salle de bain l'esclave ne put contenir un léger sourire. Quel genre de mortel se verrait préparer un bain par son propre maître ? C'était tellement inattendu. Il faudrait qu'il en profite car c'était sûrement la dernière fois qu'Hizumi lui ferait ce genre de faveur, la situation changerait quand il aurait découvert sa vraie personnalité, celle du rebelle qui n'accepte pas vraiment d'être devenu le chien d'un vampire...Mais bon, en attendant ~

Se déshabillant, Toshiya grimaça un peu devant sa peau noircie et les nombreuses marques des coups qu'il avait pu recevoir par les marchands et les vampires qui les avaient capturés. Il s'en fichait un peu, le pire c'était surtout la saleté accumulée sur son corps, les marques des larmes sur ses joues et le noir autour des croutes à ses poignets. De quoi se dégouter lui même.
Il entra dans le bain en soupirant de plaisir et s'immergea rapidement sous l'eau. Vint ensuite le moment de se laver le corps puis les cheveux avec minutie. Toshiya aimait être propre et cette eau tiède était tellement agréable qu'il n'avait pas le moins du monde envie d'en sortir... mais ce n'était pas l'avis de son maître qui entra pour le presser un peu. Toshiya rougit, n'appréciant pas d'être ainsi dérangé et puis, il fallait le dire, restait traumatisé à l'idée d'être nu devant un vampire après tout ce qu'il avait subit par le passé. Son maître quitta la pièce, il se rinça, vida la baignoire et sortit enfin, cherchant de quoi s'habiller alors qu'il entendait son nom crié d'une voix peu commode...

- Je... j'arrive.

Non, ça n'allait pas du tout... Il s'essuya et chercha encore si son maître n'avait pas amené quelque chose qu'il puisse porter pour la nuit, mais il n'y avait rien. Finalement, le jeune mortel sortit d'un pas hésitant de la salle de bain, la serviette autour de la taille, les cheveux trempés tombant devant ses yeux et laissant couler de fines gouttes d'eau sur son torse maigre...

- Je vais pas remettre mes loques alors que j'suis propre, quand meme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 1 Mai - 15:53

Tout ce que l'on pouvait dire c'était que l'humain avait un appétit d'oiseau... Mais après tout, Hizumi ne savait pas vraiment comment un humain pouvait réagir face à la faim. Lui était un vampire et obéissait à son instinct lorsqu'il s'agissait de se nourir. En général ça se résumait à un petit tour dans l'une des réserves de caravanes, pour boire le sang d'un homme.

Mais pour le moment, le problème n'était pas là. Toshiya était aller se laver pour se défaire de toute cette crasse. Il devait avouer que c'était pas du luxe et Hizu aussi ne supportait plus l'odeur que celui-ci pouvait dégager, sachant que l'odorat des vampires était plus développé que celui des humains.
Enfin, pendant ce temps là, le vampire avait eu le temps de préparer la chambre, car oui, il n'y avait qu'un seul lit dans l'appart' et les deux hommes allaient être contraint de dormir ensemble... Pas que ça l'enchantait plus que ça, mais ça lui permetterait de garder un oeil sur le brun. Cependant, Toshiya tardait à sortir de la salle de bain et Hizumi avait été le chercher une fois avant que 5 minutes plus tard, il l'interpellait encore pour le presser un peu.

Puis, monsieur revint comme une fleur, lui disant clairement qu'il n'avait ni l'intention de remettre ses fringues pourries ni de dormir à poil à côté de lui. Dans un sens, c'était légitime, mais pas de la manière dont c'était dit. De ce fait, Hizumi ne savait pas si il allait lui accorder ce qu'il lui demandait. Ce petit insolent dormirait peut-être nu. Après tout, c'était pas son affaire, et puis il n'avait jamais prêté ses vêtements. Et puis ça lui donnerait l'occasion de se rincer l'oeil.

"- Je sais pas vraiment si tu mérites que je te prête des vêtements..."

Hizumi réfléchissait à haute voix, mais il y avait du vrai. Toshiya était bien trop insolent pour qu'il lui cède encore sa gentillesses... Pourtant, il avait pitié de lui et il alla vers son armoire pour lui prêter un boxer et un t-shirt, qu'il lui lança à la figure.

"- Vas t'habiller et dépêche toi"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 1 Mai - 16:14

Face à la faim, Toshiya avait essayé de faire attention à ne pas sauter sur son repas et manger trop vite, car dans ses cas là le mal de ventre pouvait s'avérer devenir bien pire. Mais avec les années d'esclavage et les privations de repas lorsqu'il n'était pas "sage" ce qui lui arrivait très souvent il fallait le dire, il avait pris l'habitude de gérer ce genre de situation et savait comment faire pour réguler sa faim. Son nouveau maître semblait plutôt conciliant, puisqu'après lui avoir acheté un bon repas là ou d'autres ce seraient contenté du plus simple, il lui avait également offert un bain presque aussi long qu'il l'avait souhaité, et pour finir, il cédait également au caprice du brun d'avoir des vêtements pour dormir.
Et quoi ? Esclave peut être, mais il n'était pas un animal pour autant et gardait sa pudeur.

Hizumi lança tout d'abord qu'il ne les méritait sûrement pas. Toshiya détourna le regard. Il n'avait encore rien vu s'il trouvait déjà son comportement désagréable, il n'avait pourtant rien fait... de particulier. Puis il finit par se lever et lui jeter les vêtements à la figure comme à un malpropre, chose qu'il n'était plus, heureusement !


- C'est bon ...

Se dépêcher, se dépêcher... Toshiya soupira en attrapant les affaires et repartit à la salle de bain pour enfiler ce qui lui avait été prêté, sans un merci, fallait pas pousser non plus. Il flottait dedans, évidemment maigre comme il était. Il leva les yeux vers le miroir pour regarder son reflet un petit moment avant de fermer les yeux pour éviter de se laisser à nouveau submerger par la peur.
Il était soulagé que le vampire le laisse porter des vêtements, car dormir nu aux côtés d'un mort lui aurait tellement rappelé son passé, et les souffrances qu'ils lui avaient fait endurer. Il n'avait alors été qu'une poupée, voila, rien de plus qu'une poupée gonflable vivante ~ tellement mieux puisqu'elle gémit, elle !

Avant de revenir dans la chambre, il chassa toutes ces idées de sa tête. Au pire, si les choses devaient redevenir comme avant, il savait déjà à quoi s'attendre. Et voila, habillé du tshirt et du boxer, ses longues jambes fines exposées, il revint aux côtés de son maître et avança jusqu'au lit, se décidant enfin a murmurer un mot qui lui écorchait les lèvres :


- Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 1 Mai - 18:53

Entre le temps que Hizumi lui ait jeté ses vêtements et le fait que l'humain aille s'habiller, le vampire s'était glissé entre ses draps, histoire qu'il prenne la place qu'il veut, le brun aurait que ce qu'il reste, et puis, qu'il s'estime heureux de pouvoir dormir dans son lit... Non mais u_u
M'enfin... Le jeune homme alla se changer dans la salle de bain et il mit autant de temps que si il prenait un bain. Franchement, là Hizumi en avait marre et il était déja plongé dans un demi sommeil, sentant seulement un poids affaisser l'autre côté du lit. Quand il revint, un "merci" passa les lèvres de son esclave, comme un mirage à l'oreille du vampire qui s'endormait à moitié depuis tout à l'heure. N'entendant tout simplement plus rien, l'immortel ferma les yeux pour s'endormi le premier, épuisé par les rayons du soleil. Il était vrai qu'il pouvait le supporter durant trois heures, mais bon, voilà le résultat après: un vampire à plat.

Pourtant, Hizumi se réveilla en pleine nuit, ne sentant plus l'humain à côté de lui. Un sursaut lui vint et le vampire se redressa vivement dans son lit. Alors comme ça il avait attendu qu'il s'endorme pour lui fausser compagnie...? C'était lâche, bien que normal pour cette espèce. Il n'était pas comme lui et en temps normal, Toshiya savait qu'il était impuissant face à un vampire comme lui.
En tout les cas, Hizumi sauta du lit et se rhabilla en vitesse. La nuit était plus confortable pour lui et bien plus bénéfique que le soleil. Restait à savoir où le châtain allait commencer ses recherches, sachant qu'il ne savait pas depuis combien de temps pouvait être parti Toshiya, ni dans quelle direction, c'était assez compliqué dans un premier temps, mais il n'allait pas se laisser faire et se promit de ne plus être aussi gentil avec lui. Pourtant, il avait cédé à tout ses caprices et voilà de quelle manière il pouvait bien être remercié. Un grognement s'étouffa dans sa gorge, avant qu'il ne sorte précipitamment de ses appartements.

Hizumi commença d'abord par chercher au marché noir, ne sachant pas si le jeune homme était assez idiot pour y retourner, sachant que la plupart des vampires les plus mauvais trainaient dans le coin, et puis, il en avait fait lui-même la connaissance alors Hizu parcourut rapidement les lieux sans vraiment grand succès.
Puis, ses recherches s'effectuèrent dans la ville, mais là aussi, il n'était pas assez bête pour que l'humain se cache ici. Non non... Et Hizumi se devait de se calmer pour réfléchir correctement. Où irait un humain pour se cacher de son maitre...? Puis, une idée s'éclaira dans son esprit... Pourquoi y avait-il pas pensé plus tôt...? La colère sûrement, mais en tout les cas, le vampire se dirigea à toute vitesse vers les caravanes et le désert dans lequel elles y étaient entreposées. Puis, Hizumi alla visiter les quelques caravanes, cherchant son fuyard. Silencieusement, il le repéra dans l'une d'elles et c'est sans sommations que Hizumi avait pénétré dans la dite habitation.

Son regard mauvais se posait sur le jeune homme, lui ordonnant du regard de le suivre. Hizumi ne fit pas attention aux autres humains qui d'abord effrayés, se mirent à gueuler sur l'immortel, avant d'essayer de l'attaquer. Mais déjà bien porté sur les nerfs, le vampire fit usage de son pouvoir pour les faire taire... Mais les faire taire à tout jamais. Oui, car Hizumi était un pyromane impulsif et dangereux pour sa propre espèce aussi. En tout les cas, les deux autres étaient en train de bruler vif sous le regard de Toshiya avant que le vampire ne grogne:

"- Dehors..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 1 Mai - 20:23

Epuisé, Toshiya n'avait pas mis vraiment longtemps à s'endormir dans le lit confortable de son maître, cependant son sommeil ne dura pas plus d'une petite heure, car une autre idée trottait dans sa petite tête de rebelle. Il était hors de question qu'il se soumette aussi facilement, vraiment pas, alors au milieu de la nuit, le jeune homme se redressa doucement, tournant la tête vers le cadavre ambulant qui reposait à ses côtés.

- Désolé maître... mais je ne suis pas fait pour la vie en captivité...

Peut être que Hizumi avait été plus doux avec lui qu'aucun des précédents n'avaient été, mais il se doutait que ça finirait par changer, et lui même avait beau faire des efforts, sa personnalité gardait tout de même le dessus. Il ne pouvait pas rester là, il devait au moins essayer de partir, et tant pis si c'était un échec ...
Avec des gestes lents pour faire le moins de mouvement et de bruits possible, l'esclave se faufila hors du lit puis jusqu'à l'armoire du vampire pour y prendre un pantalon. Tant pis pour les chaussures, il n'avait pas le temps, il quitta l'endroit pieds nus et dès qu'il fut dehors, se mit à courir aussi vite qu'il le pouvait et ne s'arrêta pas avant d'avoir atteint le couvert des caravanes. Devant son souffle haletant et les marques à ses poignets, un couple d'humains n'hésita pas à le faire entrer chez eux pour lui donner à boire et le laisser souffler un peu. Il n'en pouvait plus, il était tellement fatigué qu'il commençait à somnoler tout en racontant ce qu'il venait de lui arriver, comment les vampires l'avaient arrêté puis mis sur le marché, jusqu'à sa petite aventure avec Hizumi à laquelle il espérait mettre un terme ...

Cependant ... quelques heures plus tard le vampire faisait irruption dans la petite habitation et lui jeta un regard qui le glaça sur place. A ce moment Toshiya comprit que sa chance était définitivement perdue, puis il regarda horrifié les mortels prendre feu sous ses yeux. Se reculant contre un mur, Toshiya regardait son maître, réduit au silence par la peur et le dégout de voir ses frères de race ainsi éliminés... Devant l'ordre de sortir, le brun n'osa plus bouger. Il se redressa, le regardant avec un air de défi.


- Tuez moi ! Si vous... Si vous êtes un tant soit peu intelligent, tuez moi comme vous les avez tué ! Je ne suis pas un esclave ! Je n'appartiens à personne !

Il tremblait, et ses yeux commençaient à s'embuer de larmes, de frayeur et de peine d'avoir vu ses sauveurs carbonisés par sa faute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeDim 2 Mai - 0:03

Hizumi avait passé plusieurs heures à la recherche de son esclave sans grand succès dans les premiers endroits qu'il avait visité. Mais alors quand il le vit en compagnie de ses autres humains, le vampire sentit sa colère monter en lui comme de l'eau qu'on laissait couler un peu fort. Et dans un mouvement plus que rapide, l'immortel fit irruption dans cette caravane qu'utilisait un couple d'humain pour s'abriter et se protéger des vampires comme lui. Mais le fait est que quand ils ont envie de rentrer, rien ne les arrête quand ils voulaient quelque chose et Hizumi faisait parti de ceux-là.

A présent, le couple d'humains faisait office de torche humaine, alors qu'il avait ordonné à Toshiya de sortir d'ici pour qu'ils puissent rentrer au plus vite. Le vampire était vraiment de très mauvais poil et le contrarier n'était pas vraiment une bonne idée. Pourtant, le brun resta planter là, malgré la peur, il défiait tout de même son maitre, lui disant qu'il voulait mourir, n'appartenant à personne! Erreur! Il appartenait à Hizumi et seul lui avait le droit de vie ou de mort sur lui, et le châtain lui réservait un châtiment certes douloureux mais en aucun cas mortel si il se contrôlait, ce qui n'était pas forcément sûr...

Dans un geste vif et rapide, Hizumi se rapprocha du grand brun plaquant ses mains de chaque côté de sa tête avec force. Il était plus qu'en colère et entendre ça le mettait vraiment hors de lui:

"- Ecoute moi bien petit con... J'ai payé pour toi, te sortant de la merde pour ensuite céder à tes caprices, alors ne me sors pas ce genre de conneries!!"

Ses yeux jaunes bien ancré dans les siens, il voulait faire comprendre à ce petit insolent d'humain qu'il n'yavait que lui qui pouvait prendre les décisions. Et sa petite escapade nocturne n'avait vraiment pas lieu d'être alors qu'il avait été plus que correcte avec lui.
Le regardant toujours, le châtin se mit à grogner avant de montrer les crocs. Il avait une idée en tête bien précise, et il entendait bien la mener à terme. Au moins, avec ça, il ne pourra pas dire qu'il ne lui appartient pas. Ne lui demandant pas son avis et attrapant ses mains avec les siennes pour ne pas qu'il le dérange, Hizumi alla tout simplement planter ses canines pointues dans le cou de son esclave avant de lui sucer le sang. D'une, ça le rendrait faible et docile, de deux, Hizu verrait bien comment Toshiya réagirait au venin qu'il sécrète dans son sang.

Après un court laps de temps, hizumi relâcha sa prise retirant ses crocs de sous sa peau, laissant l'humain s'affaisser sur lui-même, choqué par le geste du vampire à son égard.
Puis, dans un geste, ne laissant même pas respirer, le vampire attrapa son esclave, le portant pour le ramener en vitesse à la maison.
Faudrait-il qu'il l'attache pour qu'il soit tranquille à la maison ou pas...?
Question qu'il lui trottait durant le chemin, avant qu'il ne passe la porte de ses appartements pour laisser tomber l'humain sur le lit, sans douceur.

"- T'as intérêt à te tenir à carreau dorénavant..."

Toujours aussi glacial, aussi bien dans le regard quand dans son ton de parole. Il fallait pas abuser de sa patience, c'est tout!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeDim 2 Mai - 1:51

Comme on dit, "la peur n'évite pas le danger". C'est exactement le genre de citation qui pourrait convenir à Toshiya ce jour là. Car oui, face à son maître vampire énervé comme il était, le pauvre mortel était effectivement terrorisé. Il avait beau se persuader qu'il était prêt à mourir, se dire que ça ne l'inquiétait pas et qu'il n'avait plus rien à perdre, ça ne changeait pas qu'une infime partie de lui espérait toujours que les choses finiraient par s'arranger, ce qui malheureusement, n'arrivait jamais...

Il ne cillait pas devant le regard assassin du vampire, et s'attendait à prendre feu d'une minute à l'autre. Ce serait sûrement douloureux, mais au moins, ce serait vite réglé, en tout cas il l'espérait... Sauf que Hizumi ne l'entendait pas de cette façon et Toshiya sentit son cœur rater un battement lorsqu'il approcha, plaquant avec force les mains de chaque côtés de son visage. Le brun ferma les yeux, s'attendant à souffrir, à se faire frapper, violer, mais ça n'arriva pas. Le vampire montra les crocs alors qu'il rouvrait les yeux, et il eut à peine le temps de murmurer un "N...non..." suppliant, que c'était trop tard, les crocs du vampire étaient plantées dans sa gorge, et il sentait déjà ses forces le quitter petit à petit.

Les mains coincées dans celles de son maître, Toshiya n'avait aucune chance de pouvoir se défendre, il gémit, cherchant à se débattre mais il ne faisait que s'épuiser d'avantage, il laissa donc finalement sa tête tomber sur le côté, stoppant toute résistance en se laissant aller contre le vampire. Il se sentait tellement faible, tellement... fragile. Et c'était étonnament... bon. Quelque chose lui plaisait dans cette étreinte, lui faisant oublier l'odeur de chair brûlée, et la douleur de la morsure, il ne comprenait pas... tellement pas.
Finalement lorsque le vampire le relacha, il tomba contre le mur lentement avant de se sentir soulevé subitement et emporté contre son gré chez Hizumi. Quelques minutes plus tard, il était à nouveau largué sur le lit...


- Ce soir ... oui. Après...

Après il ne pourrait pas garantir, après tout, il avait sa réputation à tenir. Mais là, il n'en pouvait plus. Maintenant tout ce qu'il pouvait faire, c'est dormir, c'est pourquoi il sombra dans un sommeil profond assez vite...

~~~~~~

Toshiya dormit tellement longtemps qu'il eut l'impression que toute cette nuit n'avait été qu'un rêve... mais bien évidemment la douleur dans son cou était encore présente, alors non, tout ça avait été bien réel. Se redressant doucement sur le lit, il regarda autour de lui, de retour chez le vampire...


- Maître ..?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeMer 5 Mai - 18:44

La fuite de Toshiya avait piqué le vampire au vif, qui sentit tout simplement sa colère décupler. Au final, il l'avait retrouvé dans une caravane en compagnie d'un couple d'humains qu'Hizumi venait tout juste de réduire en cendre. Ce n'était pas de sa faute si la colère déclenchait son pouvoir, et malheureusement pour eux, il avait fallu que ça tombe sur eux.
Mais ce que voulait le vampire, c'était son esclave, qui s'était tout simplement mis en tête de le défier du regard... Chose que l'immortel détestait par dessus tout. Et puis il fallait avouer, qu'il ne s'attendait pas à être remercié de cette façon. En tout les cas, c'était de la faute du brun si il était venu à le mordre pour le punir. N'empêche que son sang était appréciable et peut-être qu'il se nourrirait assez souvent avec lui. Pour le moment, la morsure l'avait affaibli et Hizumi était forcé de le porter pour qu'il puisse rentrer au plus vite, laissant le reste de la caravane se consumer.

Hizumi restait pour le moment très en colère et la manière dont il posa le jeune homme sur le lit ne faisait que renforcer cette idée. Il l'avait lâché sans douceur, le mettant en garde sur d'éventuelles autres fuites. Si il n'obéissait pas, il ne savait pas ce qu'il allait faire de ce petit insolent, irrespectueux de ce qu'il avait fait pour lui jusqu'à présent.
Bref... Il le laissa là, sachant qu'il devait se reposer et se remettre de sa morsure. Hizumi, quant à lui, sortit pour se défouler. C'était pas bien dur, il pouvait déverser toutes sa colère sur tout et n'importe quoi, tuant tout sur son passage. Il n'était vraiment pas bon de le mettre en colère, sachant qu'on personne ne savait comme il pouvait réagir, mais bref, pour se venger, Hizumi mit le feu à une petite dizaine de caravanes avant de rentrer à la maison.

Maintenant plus ou moins calmer, Hizu resta dans le salon, laissant l'autre dormir et se reposer. Lui somnola quelques heures, avant qu'il n'entende la faible voix de Toshiya. Secouant légèrement la tête pour se réveiller un peu, avant de se lever pour aller voir son humain. Que lui voulait-il, ça c'était un mystère pour lui, sachant qu'il avait essayé de lui fausser compagnie...
S'aidant de l'encadrement de la porte pour s'y appuyer, Hizumi murmura de sa voix encore à moitié endormie:

"- Qu'est ce que tu veux?"

Oui, pas très aimable, mais bon, fallait pas trop lui en demander non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeVen 7 Mai - 22:39

Les premiers instants de son réveil furent particuliers pour le brun. Il se sentait différent, faiblard et engourdit mais pas de la même façon que lorsque sa faiblesse venait du manque de nourriture. Là, il se sentait un peu vide, et avait très soif. D'un coup, les images de la nuit dernière lui revinrent en tête, le couple qui l'avait secouru, la caravane ... Puis l'arrivée d'Hizumi et leurs corps carbonisés sur le champ. Toshiya frissonna, repensant à tout ça progressivement, dans l'ordre chronologique, jusqu'à ce que lui revienne en tête le moment où le vampire s'était avancé pour lui prendre les mains, le plaquant contre le mur pour venir boire son sang avec colère et brutalité.

Il ne se souvenait plus pourquoi il avait appelé "maître", en se réveillant. Ca lui était venu comme ça, comme... un appel de la marque qu'il avait au cou, et lorsqu'il vit le vampire revenir et lui demander sèchement ce qu'il voulait, il regretta aussitôt de s'être fait remarquer. Il aurait tout aussi bien pu faire semblant de dormir et rester couché encore toute la nuit ... Enfin, de toute façon c'était trop tard.


- Je ... j'voulais savoir où vous étiez.

Foutaises. Il n'en avait rien à faire mais ne savait plus pourquoi il l'avait appelé. Sa gorge était sèche et pateuse, mh ... tant qu'il était debout, autant reprendre la bonne vieille habitude de réclamer.

- Et j'ai soif.

Tournant légèrement la tête vers le vampire, Toshiya leva les yeux, plongeant son regard noir dans le sien. Plus rien ne laissait penser que la veille, il avait eu la peur de sa vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hizumi
Bras droit du chef de la sécurité
Hizumi

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 8 Mai - 0:58

Hizumi avait passé les dernières heures à somnoler. Il avait besoin de repos, mais il ne pouvait pas non plus laisser Toshiya sans surveillance, surtout si c'était pour lui faire le même coup que la veille qu'Hizumi avait vraiment, mais vraiment pas apprécié. Au point de mordre, il fallait quand même y aller. Hizumi était plus ou moins calme quand on le cherchait, mais là, il s'étonnait lui-même on va dire...

Bref... La récupération fut au moins rapide, bien que la punition, elle, n'était pas forcément bien rentrée dans le crâne de son esclace, qui lui, continuait à lui parler comme à un chien. Il allait falloir qu'il apprenne que le vampire n'était pas son chien mais son maitre, et qu'avec ce statut, il lui devait respect et obéissance, mais selon lui, ce n'était pas comme ça que Toshiya voyait les choses... Soit, si l'immortel devait devenir aussi con que lui, et bien il allait s'y mettre. Il avait bien été gentil avec lui pour voir comment il avait été remercié, il voulait plus faire d'efforts. Parce que si lui n'en faisait pas, Hizumi le foutrait peut-être dehors qui sait... Ou le boufferait carrément, histoire de ne pas perdre d'argent... Parce qu'au final, c'était tout ce qui s'était passé. Le revendre ne servait à rien maintenant que le vampire l'avait mordu... Mais bon, Hizumi y penser, bien que ça ne faisait qu'à peine deux jours que le brun créchait sous son toit, réclamant sans cesse. Et une fois n'était pas coutume, il réclamait encore quelque chose. Là, Hizu serait bien moins réceptif que les autres jours.

"- T'as les toilettes pas loin, si tu veux quelque chose, tu te déplace."

Le ton sec d'Hizumi montrait bien qu'il n'était pas content et qu'il ne laisserait plus rien passer à son esclave, un nouvel écart de conduite et ça pourrait coûter très cher à l'humain.
Sur ce, Hizumi fit demi tour et laissa son esclave planté au milieu de la chambre. Il avait déjà son lit, c'était bien suffisant. Râlant pour lui-même, le vampire s'asseya comme un gros patapouf dans son fauteuil, ne pensant plus trop au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
toshiya
Esclave de Hizumi
toshiya

Messages : 17
Date d'inscription : 27/04/2010

Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitimeSam 8 Mai - 12:20

Si Toshiya avait soif, c'était directement lié aux effets du venin en lui. La substance l'avait littéralement fait bouillir de l'intérieur, une sensation qu'il n'avait jamais connu auparavant mais qu'il avait trouvé plutôt plaisante finalement... Bien entendu, il n'allait pas venir réclamer une nouvelle morsure là comme ça ... Mais en tout cas il ne redouterait plus ce genre de contact maintenant qu'il connaissait la petite portion de douleur en comparaison du bien être qu'il pouvait en ressentir par la suite.
Certes, ça l'avait affaibli fortement, mais bon au moins ça devait procurer au vampire un sentiment de supériorité puissant, il devait avoir aimé ça, ce sale monstre.

Le regard insolent porté sur son maître, Toshiya l'écouta lui dire qu'il avait les toilettes pas loin. Il le prenait pour un chien en plus ? Il n'aurait donc pas droit à un verre ou une bouteille comme toute personne normale, mais l'eau du robinet ou de la douche ? Très agréable.
Toshiya se renfrogna, se laissant retomber en position allongée sur le lit d'Hizumi. Finalement, il ferait mieux de se taire et de ne pas bouger.


- Vous m'avez acheté pour me faire faire la décoration, vaquer à vos occupations pendant que je regarde le temps qui passe ?

Triste vie que cela promettait. Toshiya soupira. Il avait sûrement parlé dans le vide puisque le vampire était déjà reparti dans le salon, mais comme il avait parlé fort, peut être qu'il l'avait entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Empty
MessageSujet: Re: Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]   Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Eh non, ce n'est pas fini. [Hizumi]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sa première souris et sa première cérémonie du partage [Libre] (FINI)
» [FB1622]Dans les rouages de l'homme poisson [FINI]
» Saphire reine de fée!(très fini!)
» Allen walker (fini)
» Griffe de jade FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.Hateshinai. :: Entre la Ville et le Château :: Le Marché Noir-
Sauter vers: